Notre équipe est disponible par téléphone au 05 61 730 832 du Lundi au Samedi de 8h à 20h
Sélectionner une page

Comment ajouter une activité libérale quand on est auto-entrepreneur ?

Temps de lecture : 3 minutes.

Ajouter une activité libérale quand on est auto-entrepreneur : comment faire ?

Vous êtes auto-entrepreneur et souhaitez compléter votre offre en ajoutant une activité libérale à celle que vous exercez déjà ? C’est simple. Grâce au régime simplifié de la micro-entreprise, vous pouvez à tout moment ajouter une deuxième activité, qui vient compléter votre activité principale.

Dans cet article, easyACTES fait le point avec vous sur l’ajout d’activité ainsi que les étapes à suivre pour développer de nouvelles prestations auprès de vos clients !

1 – Qu’est-ce qu’une activité principale ?

De quoi s’agit-il ?

Il faut savoir que l’activité principale de l’auto-entreprise est celle qui génère plus de 50 % de son chiffre d’affaires. En résumé, celle qui rapporte le plus ! Par contre, ce n’est pas votre activité principale seule qui définit vos plafonds de chiffres d’affaires, mais la nature de vos activités.

Comment caractériser une activité mixte ?

Un auto-entrepreneur ne peut pas créer deux auto-entreprises distinctes, mais il peut avoir deux activités au sein de la même entreprise. Elles peuvent être de même nature (2 types d’artisanats par exemple) ou de nature différente. On parle alors d’activité mixte lorsque vos activités ne dépendent pas du même Centre de Formalité des Entreprises (CFE).

2 – Déclaration d’ajout d’activité libérale : quelle formalité ?

Mode d’emploi.

Pour ajouter une activité, il suffit de remplir le formulaire cerfa 13905*04 (P2 P4 auto-entrepreneur). C’est le même formulaire pour modifier et ajouter des éléments de l’auto-entreprise que pour cesser son activité !

NB : Reste attentif et remplissez uniquement les parties qui concernent l’ajout d’activité.

Il s’agit des encarts 1, 8, 9, 10 et 11. Attention également à ne pas confondre ajout et modification, car le document a surtout été pensé pour une modification. C’est l’encart 8 en particulier qui vous permet d’ajouter votre activité.

En haut du formulaire, cochez la case « modification », même si vous faites un ajout d’activité. Renseignez le type actuel de l’activité de votre auto-entreprise : « commerciale », « artisanale » ou « libérale ».

Puis remplissez tous les champs de l’encart 1. Le « Numéro unique d’identification », c’est votre numéro SIREN.

ATTENTION : Ces deux encarts (6 &7) ne concernent que la modification d’activité et non pas l’ajout. Si vous les remplissez, l’administration considérera que vous avez procédé à une modification de votre activité principale. C’est en fait dans l’encart suivant, le numéro 8, que votre ajout se déclare.

→ Commencez mettre par la date de début de votre nouvelle activité complémentaire dans les cases prévues à cet effet.

→ Indiquez ensuite « ajout d’une activité secondaire » ou « Adjonction d’activité secondaire » et confirmez que vous maintenez votre activité principale pour éviter tout quiproquo avec l’administration.

Quel organisme pour l’ajout d’une activité libérale ?

Il vous faudra attendre de 2 à 4 semaines pour que votre adjonction soit prise en compte. Au-delà de ce délai, vous pouvez joindre votre URSSAF pour vous assurer que votre demande a bien été prise en compte, car aucune notification ne vous sera envoyée.

Le formulaire cerfa 13905*04 (P2 P4 auto-entrepreneur) peut également vous servir à modifier votre activité principale. Si c’est votre cas : remplissez le document en suivant les indications, sans faire d’observation (encart 8). Indiquez le domaine et la nature de votre nouvelle activité et la date du début de ce changement.

Cette demande peut également se faire en ligne en quelques clics. Il vous faudra dans ce cas être muni d’un justificatif d’identité au format électronique. Vous recevrez rapidement un mail de confirmation de votre envoi à l’adresse électronique que vous avez renseignée pour les échanges avec l’URSSAF.

3 – Quels impacts d’avoir deux activités pour la même entreprise ?

Bon à savoir.

Vous venez d’ajouter une activité à votre auto-entreprise pour développer une nouvelle branche ou pour compléter votre offre ? Il faut savoir que le cumul d’activité ne veut pas dire cumul du chiffre d’affaires…

ATTENTION : C’est votre activité au plafond le plus important qui vous donnera le plafond et le seuil de CA à respecter pour rester dans le statut micro-fiscal.

En revanche, vos deux activités n’auront pas forcément les mêmes taux de cotisations et vous devrez jongler entre les deux.

Concernant la comptabilité de votre entreprise :

Vos deux activités doivent être dissociées, même si elles sont complémentaires et exercées au sein de la même auto-entreprise. Vous devez donc faire deux comptabilités différentes, avec deux facturiers distincts, c’est-à-dire que les factures sont séparées pour chacune des activités.

Rappelez-vous que les factures doivent avoir une numérotation qui se suit. Vous devez conserver la numérotation qui était celle de vos factures de votre activité déjà existante et donc penser un autre type de numérotation pour l’activité ajoutée.

Votre déclaration de chiffre d’affaires :

La bonne nouvelle est que même avec deux activités, vous gardez une seule déclaration de chiffre d’affaires à faire. Mais, comme les deux branches de votre auto-entreprise sont distinctes (avec des comptabilités différentes), vous devrez dans cette déclaration unique, bien répartir les montants issus de chaque activité pour que l’ensemble des charges sociales, taxes et impôts se calculent en fonction de l’activité et des taux appliqués.

Une nouvelle activité est toujours synonyme de rebond et de dynamisme. Miser sur vos compétences annexes et vos connaissances pour proposer de nouveaux services est un moyen de faire face à un ralentissement d’activité ou à une situation particulière.

easyACTES est une legaltech spécialisée dans l’information juridique, la création, la gestion et la fermeture des entreprises.

Informez-vous, voici la newsletter !

Chez easyACTES, la relation client est essentielle. En vous inscrivant à notre newsletter, informez-vous sur les formalités juridiques de votre entreprise. Profitez-en !

Suivez-nous !

Professionnel du Droit ?

Nous contacter

📩 contact@easyactes.net
📞 05 61 730 832
Du Lundi au Samedi de 8h à 20h

🏢 EZYACT
43 Rue Monplaisir
31400 TOULOUSE

Mentions légales

Politique de confidentialité
Conditions générales de vente
easyACTES n’est pas un cabinet d’avocats
RCS Toulouse n°878762525

2022 – Tous droits reservés