Notre équipe est disponible par téléphone au 05 61 730 832 du Lundi au Samedi de 8h à 20h
Sélectionner une page

Comment devenir wedding planner ?

Temps de lecture : 4 minutes.

Devenir wedding planner : quelles sont les étapes ?

Le métier de wedding planner ou organisateur de mariage est né aux États-Unis, et a émergé en France il y a près de 10 ans. Le wedding planner est le chef d’orchestre du mariage de ses clients.

Avant le mariage, il sélectionne l’ensemble des prestataires (traiteur, fleuriste, animateur musical, loueur de salle…), et planifie l’événement dans sa globalité (logistique, sécurité, timing…), en tenant compte du budget et des attentes de ses clients. Le jour du mariage, il supervise l’ensemble des participants, gére le planning, et s’occupe de tout le déroulement de ce moment unique !

easyACTES vous donne toutes les clés en main pour entreprendre cette activité avec réussite.

1 – Wedding planner ? Un travail unique !

Devenir wedding planner sans formation est tout à fait possible !

C’est pour cette raison que ce métier peut être exercé à la suite d’une reconversion professionnelle, et à tout âge. Seules certaines qualités indispensables sont requises pour devenir wedding planner.

L’organisateur de mariage doit avoir un sens prononcé du contact humain. Il doit en outre posséder des compétences organisationnelles, commerciales et en terme de négociation.

C’est un métier de contact : une présentation soignée est nécessaire, ainsi qu’une diplomatie exemplaire. Il faut pouvoir gérer à la fois les prestataires, les invités, et les mariés, et s’adapter à chaque interlocuteur, sans révéler votre stress. De plus, vous accompagnez vos clients dans leur projet durant plusieurs mois, des qualités relationnelles sont nécessaires pour cerner leurs besoins et les accompagner dans la durée.

Côté professionnel, le wedding planner travaille avec de nombreux prestataires (traiteurs, fleuristes, loueur de salles, photographe, etc…), auprès desquels il négocie les meilleurs tarifs.

En plus de ces compétences, des formations spécifiques pour devenir wedding planner existent. Un cursus dans le domaine de l’événementiel peut être un vrai plus afin d’appréhender les exigences et la réalité du métier.

2 – Les préparatifs avant de vous lancer.

Compétences et aides à la création de votre entreprise.

Il parait important de posséder une bonne connaissance en matière d’organisation de mariages et d’avoir acquis, dans le cadre de vos expériences professionnelles, certaines connaissances (en matière de gestion d’évènements, de communication, de budgétisation, etc…)

C’est un métier de passion et épanouissant, le wedding planner évolue dans un univers attractif et positif, et contribue au bonheur de ses clients. Cette profession ne connait pas la routine. De plus vous gérez vous-même votre activité.

Côté juridique, quand vous débuterez votre activité à votre propre compte, sachez que vous aurez droit à une exonération de cotisations sociales au moins pour la première année d’activité grâce à l’ACRE. Cette exonération vous assure des économies importantes. En bref vous ne payerez que très peu de charges sociales à vos débuts.

LIRE ICI : Les détails sur les conditions d’obtention de l’ACRE. 

3 – Quel est le statut juridique adapté pour le wedding planner ?

Créer une société plutôt qu’une entreprise individuelle.

En fonction du type d’activité que vous souhaitez exercer, vous pouvez choisir différents statuts juridiques :
→ La création d’une microentreprise
→ La création d’une entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL)
→ L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ou la Société par actions simplifiée unipersonnelle (EURL ou SASU).

Ces deux dernières vous permettent de protéger l’ensemble de votre patrimoine personnel. Les statuts sont simplifiés et peuvent être très adaptés pour votre activité. De plus, elles vous permettent d’obtenir un financement bancaire plus intéressant qu’une entreprise individuelle. Les banques favorisant souvent l’obtention de prêt à des sociétés bénéficiant d’un patrimoine propre à la structure.

Pour une petite entreprise où vous êtes le seul employé, créer une EURL ou une SASU est donc souple et judicieux.

On les distingue sur le plan du régime social :

L’EURL : le patron est l’unique associé. Il est donc considéré comme travailleur non salarié (TNS). En cas de faillite, ses biens personnels sont protégés et l’entreprise ne sera redevable que du montant de son capital.

La SASU : c’est une société par action simplifié où le dirigeant est assimilé salarié.

4 – La création de votre entreprise de wedding planner.

Les 4 étapes à respecter.

1 – Rédiger les statuts
Dans un premier temps, vous devez rédiger les statuts de votre société. Cette étape est très importante car vous allez définir le pouvoir de chaque associé de votre entreprise. Il est possible de rédiger vos statuts seuls mais il est conseillé de faire appel à un spécialiste qui peut être d’une grande aide. Vous devez inclure des informations indispensables comme la dénomination de la société, la forme juridique ou encore l’objet social de votre entreprise.

2 – Déposer le capital social
Ensuite, vous devez déposer votre capital social constitué de vos apports de votre société. Ces apports peuvent en numéraires ou en natures (les apports en industrie ne font pas partie de votre capital social). Après l’ouverture de votre compte bancaire, vous recevrez votre attestation de dépôts de fonds. 

3 – Publier une annonce légale
Vous devez publier une annonce dans un journal d’annonces légales afin de faire la publicité de votre démarche de création. L’attestation reçue est à joindre dans votre dossier d’immatriculation.

4 – Déposer votre dossier d’immatriculation
C’est la dernière étape. Elle consiste à inclure toutes les pièces nécessaires au dossier d’immatriculation de votre entreprise. (formulaire M0, statuts signés, les frais de greffe, attestations…)
Le dépôt s’effectue soit au Centre de formalités des entreprises compétents, soit directement au Greffe du Tribunal de Commerce.

Vous souhaitez devenir wedding planner ?

L’équipe easyACTES s’occupe de toutes vos formalités, de A à Z. C’est 100% en ligne et vous n’aurez plus rien à effectuer de votre côté. Tout est donc pris en charge par notre équipe.

Une question sur votre projet de wedding planter ?

10% à vie, voici la newsletter qui vous fait gagner !

Chez easyACTES, la relation client est essentielle. En vous inscrivant à notre newsletter, bénéficiez de 10% de remise à vie sur toutes les formalités juridiques effectuées chez nous. Profitez-en !

Suivez-nous !

Professionnel du Droit ?

Mentions légales

Politique de confidentialité
Conditions générales de vente
easyACTES n’est pas un cabinet d’avocats
RCS Toulouse n°878762525

2021 – Tous droits reservés

Nous contacter

📩 contact@easyactes.net
📞 05 61 730 832
Du Lundi au Samedi de 8h à 20h

🏢 EZYACT
43 Rue Monplaisir
31400 TOULOUSE