Notre équipe est disponible par téléphone au 05 61 730 832 du Lundi au Samedi de 8h à 20h
Sélectionner une page

Devenir courtier en assurances : comment faire ?

Temps de lecture : 3 minutes.

Devenir courtier en assurances.

Vous souhaitez devenir courtier en assurance ? Le marché du courtage d’assurance est fructueux et suscite des vocations. Ainsi, le nombre de courtiers en assurance augmente chaque année.
Avant d’ouvrir votre cabinet de courtier en assurance, vous devez vous demander quelles sont les conditions pour exercer ce métier.

Dans cet article, easyACTES vous explique comment devenir courtier en assurance ?

1 – Devenir courtier en assurance.

Courtier en assurance : définition et missions.

1 – Définition.

Selon l’article L511-1 du Code des assurances, un courtier en assurance est un intermédiaire dont le rôle principal est de fournir, contre rémunération, « des recommandations sur des contrats d’assurance ou de réassurance, à présenter, proposer ou aider à conclure des contrats ou à réaliser d’autres travaux préparatoires à leur conclusion, ou à contribuer à leur gestion et à leur exécution, notamment en cas de sinistre ».

Un courtier en assurance assure la liaison entre son client (entreprise ou particulier) et les diverses compagnies d’assurance.

2 – Missions du courtier en assurance.

L’objectif principal du courtier est de négocier les meilleures offres d’assurances pour ses clients. Ainsi, le courtier connaît parfaitement le marché des assurances. Il assure également le rôle de conseiller et se démarquera de ses concurrents grâce aux conseils qu’il promulguera à ses clients sur le risque.

De plus, il proposera une assistance continue à ses clients.

Pour résumer, la mission du courtier en assurance est de promulguer des conseils, d’assurer un suivi et un accompagnement de la signature du contrat jusqu’aux paiements.

2 – Devenir courtier en assurance.

Comment devenir courtier en assurance ?

1 – Formation du courtier en assurance.

Il n’y a pas de formation type pour devenir courtier en assurance. Cependant, la majorité des courtiers en assurance détiennent un bac +2 BTS Assurances, DUT Carrières Juridiques, DEUST Banque ou Organisme financier et Prévoyance. Certains consolident leur parcours grâce à une licence professionnelle en assurance ou un master professionnel en droit privé spécialité assurances.

2 – Capacité professionnelle du courtier en assurance.

Courtier en assurance est une activité professionnelle réglementée. Ainsi, il n’est pas possible de s’autoproclamer courtier. Le courtier en assurance doit justifier de sa capacité professionnelle.

Il existe 3 façons d’obtenir la capacité professionnelle :

Effectuer un stage de 150 heures minimum chez un courtier en assurance, au sein d’une compagnie d’assurance, auprès d’un agent d’assurance ou d’un établissement de crédit ou dans un centre de formation spécialisé ;

• Avoir effectuer 2 ans en tant que cadre dans un domaine relatif à la production ou à la gestion de contrats d’assurance ou de capitalisation. Il faut avoir 4 ans d’expérience si vous êtes non-cadre ou travailleur non salarié ;

Avoir un master, une licence ou un certificat de qualification professionnelle avec une spécialisation en finance, assurances, banque ou immobilier.

NB : Vous devez valider votre capacité professionnelle auprès de l’organisme pour le Registre des Intermédiaires d’Assurance (ORIAS) car tous les diplômes ne sont pas éligibles.

3 – Devenir courtier en assurance.

Obtenir l’agrément de l’ORIAS.

En plus de valider votre capacité professionnelle, vous devez vous inscrire auprès de l’ORIAS pour devenir courtier en assurance. Pour cela, vous devez :

• Vous inscrire sur le site de l’ORIAS ;

• Fournir un extrait Kbis de moins de 3 mois qui mentionne l’activité de courtier en assurance ;

• Fournir un justificatif de capacité professionnelle ;

• Fournir une attestation d’assurance de responsabilité civile qui couvre votre activité ;

• Si vous souhaitez encaisser des fonds, justifiez d’une garantie financière jusque fin février de l’année suivante de minimum 115 000 euros.

L’inscription est de 30 euros. Vous pouvez soumettre le dossier et payer en ligne. L’ORIAS a 2 mois pour accepter ou non l’agrément.

4 – Devenir courtier en assurance.

Les compétences pour devenir courtier en assurance.

Courtier en assurance nécessite plusieurs compétences. En effet, vous devez :

• Avoir une aisance relationnelle.

• Avoir une capacité de persuader et convaincre ;

• Maîtriser le fonctionnement du marché des assurances ;

• Connaître l’évolution des offres sur le marché ;

• Savoir gérer une entreprise ;

Vous devez également vous adapter rapidement en cas de changement de situation d’un client.

style="display:block" data-ad-client="ca-pub-4367004585468826" data-ad-slot="2497376064" data-ad-format="auto" data-full-width-responsive="true">
easyACTES est une legaltech spécialisée dans l’information juridique, la création, la gestion et la fermeture des entreprises.

Informez-vous, voici la newsletter !

Chez easyACTES, la relation client est essentielle. En vous inscrivant à notre newsletter, informez-vous sur les formalités juridiques de votre entreprise. Profitez-en !

Suivez-nous !

Professionnel du Droit ?

Nous contacter

📩 contact@easyactes.net
📞 05 61 730 832
Du Lundi au Samedi de 8h à 20h

🏢 EZYACT
43 Rue Monplaisir
31400 TOULOUSE

Mentions légales

Politique de confidentialité
Conditions générales de vente
easyACTES n’est pas un cabinet d’avocats
RCS Toulouse n°878762525

2022 – Tous droits reservés