Notre équipe est disponible par téléphone au 05 61 730 832 du Lundi au Samedi de 8h à 20h
Sélectionner une page

Comment ouvrir un institut de beauté ?

Temps de lecture : 3 minutes.

Comment ouvrir un institut de beauté ?

Vous souhaitez ouvrir votre institut de beauté mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Cet article vous concerne.

Il est possible de créer son institut de beauté avec un CAP, un BEP mais également sans diplôme.

Dans cet article, easyACTES vous détaille les formalités administratives et les règlementations à respecter avant de créer votre entreprise.

1 – Comment ouvrir un institut de beauté ?

Quelles sont les qualifications nécessaires pour ouvrir un institut de beauté ?

Il est possible de créer son institut de beauté avec un CAP, un BEP mais également sans diplôme.

Si vous détenez un certificat d’aptitude professionnelle (CAP) ou un brevet d’études professionnelles (BEP), vous ne devez pas justifier d’un certain nombre d’années d’expérience pour ouvrir votre institut de beauté.

Si vous ne détenez pas de diplôme, vous pouvez ouvrir votre institut de beauté à condition de justifier de trois années d’expérience en tant que salarié, gérant ou professionnel indépendant d’un institut de beauté. Vous pourrez justifier vos trois années d’expérience grâce à vos fiches de paie ou vos contrats de travail.

2 – Comment ouvrir un institut de beauté ?

Quelle est la règlementation du secteur ?

Les instituts de beauté sont soumis à plusieurs règlementations :
• Les normes ERP ;
• Les normes d’hygiène ;
• L’obligation de transparence tarifaire ;
• Les normes de prestations spécifiques.

Tout d’abord, votre institut de beauté devra respecter les normes liées à l’ouverture d’un « établissement recevant du public » (ERP). Les règles portent principalement sur la sécurité des personnes et l’accessibilité aux personnes handicapées :

• Les personnes doivent pouvoir facilement évacuer le bâtiment ;

• Le bâtiment doit être équipé raisonnablement contre les incendies.

Rapprochez vous de votre mairie ou de votre préfecture afin de connaître vos obligations.

De plus, votre institut de beauté devra respecter les normes d’hygiène édictées au niveau départemental. Adressez-vous à la préfecture compétente afin de vous procurer le règlement sanitaire.

Votre institut devra également afficher le prix des prestations. A l’extérieur du bâtiment, vous devrez afficher au moins 10 prix sur les prestations les plus pratiquées. A l’intérieur du bâtiment, vous devrez afficher de manière visible tous les prix TTC de toutes les prestations proposées.

Pour finir, certaines prestations nécessitent des diplômes spécifiques.

L’épilation à la cire et à la pince est réservée aux personnes détenant un diplôme d’esthétique. En général, les autres techniques sont réservées aux médecins.

La pose de faux ongles ne nécessite pas de formation spécifique, contrairement à une prestation de manucure.

La pose de maquillage permanent doit obligatoirement être réalisée par une personne détenant un diplôme de tatoueur. De plus, le tatoueur doit respecter des règles d’hygiènes spécifiques.

3 – Comment ouvrir un institut de beauté ?

Quel statut juridique choisir pour votre institut de beauté ?

Concernant le statut juridique de votre entreprise, vos principales options sont :

La micro-entreprise : la création est simple et adaptée pour un entrepreneur qui démarre avec un investissement matériel faible. Cependant, il est impossible d’amortir fiscalement les investissements réalisés. De plus, un certain seuil de chiffre d’affaires ne peut pas être dépassé et les charges sociales sont calculées sur la base du chiffre d’affaires et non des bénéfices. Attention, la responsabilité de l’entrepreneur est illimitée, ce qui peut être très risqué en cas de faillite.

L’entreprise individuelle : elle est simple à constituer et elle a une grande souplesse de fonctionnement. Cependant l’entrepreneur et l’entreprise constituent une seule et même personne, la responsabilité personnelle est indéfinie. Tout comme la micro-entreprise, cela peut être très risqué en cas de faillite.

L’EURL si vous êtes seul ou la SARL si vous êtes plusieurs associés : l’un des grands avantages de ce statut juridique est que la responsabilité des associés est limitée. On distingue le patrimoine personnel et professionnel. De plus vous pouvez déterminer votre propre rémunération qui servira de base au calcul des charges sociales.

La SASU si vous êtes seul ou la SAS si vous êtes plusieurs associés : tout comme l’EURL et la SARL, la SASU et la SAS permettent aux associés d’avoir une responsabilité limitée. Ce statut juridique permet une grande souplesse de fonctionnement et un régime social protecteur pour le président. Cependant, ce régime est un peu plus coûteux que le précédent.

Ceci est un aperçu des principaux statuts juridiques. Cependant, pour trouver le statut juridique qui convient le mieux à votre projet, vous devez comparer les avantages et les inconvénients de chaque statut. Regardez également s’il est plus intéressant pour votre société d’être imposée à l’IS ou à l’IR.

4 – Comment ouvrir un institut de beauté ?

Quelles sont les formalités pour créer votre institut de beauté ?

1 – Réaliser une étude de marché :
Il est important de réaliser une étude de marché pour limiter vos risques d’échec et vous insérer durablement sur le marché. Vous devez analyser l’offre et la demande sur le marché des instituts de beauté. L’étude de marché se réalise en deux étapes.

Tout d’abord, vous devez faire une étude quantitative en analysant les données économiques, démographiques et financières. Puis vous devez réaliser une étude qualitative au travers de questionnaires à votre clientèle cible.

2 – Réaliser un business plan :
Dans le business plan, vous expliquerez le projet dans son ensemble. Dans un premier temps, vous devez préciser la clientèle ciblée, le marché, les participants, les concurrents, la zone de chalandise, les prestations proposées et les avantages de l’entreprise. Dans un second temps, vous devez étudier la partie financière du projet. Vous devez préciser le chiffre d’affaires prévisionnel, les investissements nécessaires (matériel, mobilier, …) et les principales charges (achats du matériel, entretien, loyer du local, les frais d’assurances, …).

Le business plan vous permettra de fixer les objectifs stratégiques, commerciaux et financiers pour les trois ans à venir mais il sera également un outil de communication auprès de vos fournisseurs et de vos partenaires financiers.

3 – Immatriculer votre institut de beauté :

Dans un premier temps, vous devez rédiger les statuts de votre société. Cette étape est très importante car vous allez définir le pouvoir de chaque associé de votre entreprise. Il est possible de rédiger vos statuts seuls mais il est conseillé de faire appel à un spécialiste. Vous devez inclure des informations indispensables comme la dénomination de la société, la forme juridique ou encore l’objet social de votre entreprise.

Ensuite, vous devez déposer votre capital social constitué de vos apports de votre société. Ces apports peuvent en numéraires ou en natures (les apports en industrie ne font pas partie de votre capital social). Après l’ouverture de votre compte bancaire, vous recevrez votre attestation de dépôts de fonds. Le capital social peut être déposé à partir de 1 euro.

L’étape finale consiste à inclure toutes les pièces nécessaires au dossier d’immatriculation de votre entreprise. (formulaire M0, statuts signés, les frais de greffe, attestations…)

Vous souhaitez ouvrir votre institut de beauté ?

easyACTES s’occupe de toutes vos formalités d’immatriculation, de A à Z. C’est 100% en ligne. Vous n’aurez aucun déplacement, ni aucune formalité à faire

Tout est pris en charge par nos juristes.

Une question sur votre projet ?

Informez-vous, voici la newsletter !

Chez easyACTES, la relation client est essentielle. En vous inscrivant à notre newsletter, informez-vous sur les formalités juridiques de votre entreprise. Profitez-en !

Suivez-nous !

Professionnel du Droit ?

Nous contacter

📩 contact@easyactes.net
📞 05 61 730 832
Du Lundi au Samedi de 8h à 20h

🏢 EZYACT
43 Rue Monplaisir
31400 TOULOUSE

Mentions légales

Politique de confidentialité
Conditions générales de vente
easyACTES n’est pas un cabinet d’avocats
RCS Toulouse n°878762525

2022 – Tous droits reservés